NANTES LA JOLIE

Auteur : Stéphane Pajot

Une balade photographique inédite dans le passé nantais.

 

Le passionné Stéphane Pajot nous a habitué à nous faire découvrir les côtés originaux du passé nantais. Il persiste et signe cette fois un magnifique album d'anciennes photos dont nombre n'avait jamais été publiées. Au fil de l'histoire de Nantes et des 112 pages de ce bel ouvrage, découvrez plus de 130 remarquables photographies accompagnées de commentaires avisés, dans une mise en page esthétique, évitant la lassitude fréquemment éprouvée lors de la lecture de certains livres de photographies. Stéphane Pajot n'en est plus à son coup d'essai mais il nous offre à nouveau un coup de maître ! Plongez dans ces agrandissements d'anciennes photographies inconnues, et transportez-vous il y a plus d'un siècle. Si vous aimez Nantes, vous n'aurez aucun mal à vous y retrouver. Imaginez... Bien que serré contre d'autres passagers qui, comme vous, traversent la Loire grâce au pont Transbordeur, vous appréciez la vue panoramique qui s'offre à cette hauteur. Devant vous se déploie le fleuve majestueux, en son milieu flotte l'île Feydeau, le marché de la Petite Hollande à sa poupe. Le ciel dégagé de cette journée estivale vous permet de distinguer les deux tours de l'usine LU au fond, sur la droite. Vous tournant, prêt à descendre, vous apercevez les ouvriers des Chantiers Navals oeuvrant sur une estacade à la construction d'un paquebot. Vous longez à présent le quai de la Fosse et souriez en entendant les commérages des blanchisseuses sur les vendeuses de poissons de la Petite Hollande qui polluent l'eau de la Loire en y déversant les boyaux de leurs poissons ! Ces « jolis » noms d'oiseaux sont interrompus par un train qui passe sur votre gauche et s'arrête un peu plus loin, à la gare de la Bourse. Vous décidez à présent de vous arrêter prendre un café au bistrot « Le Commerce ». Vous vous installez au bar, le patron en profite pour tailler la bavette avec vous... les temps sont durs, ses clients qui s'enrichissent préfèrent maintenant « pavoiser » à « La Cigale » ! Après cette pause, vous repartez en direction de la place Louis XVI. En remontant le long de l'Erdre vous apercevez, au niveau de l'écluse, une gabare, attendant la montée des eaux pour pouvoir rejoindre le canal de Nantes à Brest. Vous traversez la rivière en empruntant le pont Morand, vous vous arrêtez en son milieu, le temps de regarder un bâteau-lavoir passer sous vos pieds. À coup sûr, en passant sur le parvis de la cathédrale, vous entendrez le célèbre son nasillard de la vielle du père Zim Zim... À votre bon coeur Messieurs Dames ! Vous voilà maintenant arrivé à destination, vous allez pouvoir profiter, pour le restant de votre journée, de l'Exposition de Nantes, et voir pour la première fois un village de nos colonies reconstitué, avec ses curieux indigènes, courageux guerriers aux rites étranges dit-on... Ce splendide ouvrage est un billet pour un retour dans le passé, un brin de nostalgie dans le coeur, et un hommage aux photographes qui ont fixé pour toujours une mémoire évanouie.

Ce titre est épuisé, une réédition est envisagée

Thème : Beaux livres

Parution : 2005

Format : 24x29

Finition : Beaux livres

Nombre de pages : 112

prix TTC: 30.00 €

ISBN : 9 782 842 380 427

NANTES LA JOLIE
NANTES LA JOLIE

Thème : Beaux livres

Parution : 2005

Format : 24x29

Finition : Beaux livres

Nombre de pages : 112

ISBN : 9 782 842 380 427

NANTES LA JOLIE

Auteur : Stéphane Pajot

Une balade photographique inédite dans le passé nantais.

 

Le passionné Stéphane Pajot nous a habitué à nous faire découvrir les côtés originaux du passé nantais. Il persiste et signe cette fois un magnifique album d'anciennes photos dont nombre n'avait jamais été publiées. Au fil de l'histoire de Nantes et des 112 pages de ce bel ouvrage, découvrez plus de 130 remarquables photographies accompagnées de commentaires avisés, dans une mise en page esthétique, évitant la lassitude fréquemment éprouvée lors de la lecture de certains livres de photographies. Stéphane Pajot n'en est plus à son coup d'essai mais il nous offre à nouveau un coup de maître ! Plongez dans ces agrandissements d'anciennes photographies inconnues, et transportez-vous il y a plus d'un siècle. Si vous aimez Nantes, vous n'aurez aucun mal à vous y retrouver. Imaginez... Bien que serré contre d'autres passagers qui, comme vous, traversent la Loire grâce au pont Transbordeur, vous appréciez la vue panoramique qui s'offre à cette hauteur. Devant vous se déploie le fleuve majestueux, en son milieu flotte l'île Feydeau, le marché de la Petite Hollande à sa poupe. Le ciel dégagé de cette journée estivale vous permet de distinguer les deux tours de l'usine LU au fond, sur la droite. Vous tournant, prêt à descendre, vous apercevez les ouvriers des Chantiers Navals oeuvrant sur une estacade à la construction d'un paquebot. Vous longez à présent le quai de la Fosse et souriez en entendant les commérages des blanchisseuses sur les vendeuses de poissons de la Petite Hollande qui polluent l'eau de la Loire en y déversant les boyaux de leurs poissons ! Ces « jolis » noms d'oiseaux sont interrompus par un train qui passe sur votre gauche et s'arrête un peu plus loin, à la gare de la Bourse. Vous décidez à présent de vous arrêter prendre un café au bistrot « Le Commerce ». Vous vous installez au bar, le patron en profite pour tailler la bavette avec vous... les temps sont durs, ses clients qui s'enrichissent préfèrent maintenant « pavoiser » à « La Cigale » ! Après cette pause, vous repartez en direction de la place Louis XVI. En remontant le long de l'Erdre vous apercevez, au niveau de l'écluse, une gabare, attendant la montée des eaux pour pouvoir rejoindre le canal de Nantes à Brest. Vous traversez la rivière en empruntant le pont Morand, vous vous arrêtez en son milieu, le temps de regarder un bâteau-lavoir passer sous vos pieds. À coup sûr, en passant sur le parvis de la cathédrale, vous entendrez le célèbre son nasillard de la vielle du père Zim Zim... À votre bon coeur Messieurs Dames ! Vous voilà maintenant arrivé à destination, vous allez pouvoir profiter, pour le restant de votre journée, de l'Exposition de Nantes, et voir pour la première fois un village de nos colonies reconstitué, avec ses curieux indigènes, courageux guerriers aux rites étranges dit-on... Ce splendide ouvrage est un billet pour un retour dans le passé, un brin de nostalgie dans le coeur, et un hommage aux photographes qui ont fixé pour toujours une mémoire évanouie.


CONTACTEZ-NOUS

Éditions D'Orbestier

21 rue du Clos Toreau
44230 Saint-Sébastien-sur-Loire

Tél. 02 40 69 64 89
Fax 09 56 76 50 47

contact@dorbestier.com